mardi 18 juillet 2017

Communiqué de presse sur les événements qui ont entouré la sortie des Jardins de la Poterie

Les associations et les bénévoles ayant soutenu les migrant.e.s des Jardins de la Poterie durant l'année écoulée ont été scandalisés par les propos du préfet d'Ille-et-Vilaine retranscrits dans la presse les 14, 15 et 16 juillet 2017 et par la confusion qu'il a créée.

Faisant semblant de découvrir les échéances dont il est informé depuis des mois, le Préfet déclarait, jusqu'au 16 juillet, qu'il n'y avait « aucun problème » concernant le sort des 160 habitant.e.s de la Poterie puisqu'ils y vivaient dans de « relativement bonnes conditions, n'étaient donc pas en situation de détresse… ni menacés d'expulsion » !

Pour justifier sa position, Christophe Mirmand affirmait n'être qu'un « simple spectateur » de cette expérience de mise à l'abri des personnes qui a fédéré durant un an associations, partis politiques, syndicats, citoyen.ne.s, voisin.e.s, propriétaire du lieu et municipalité de Rennes en faisant économiser à l'État des milliers d'euros*.
Alors que les pouvoirs publics avaient largement le temps d'anticiper puisque les conventions ont été signées en décembre 2016, la préfecture d'Ille-et-Vilaine a fait le choix de refuser la concertation durant plusieurs mois pour, finalement, repousser les réunions décisionnelles avec la Ville de Rennes jusqu'à l'ultime limite, allant même jusqu'à s'opposer à l'ouverture d'un gymnase.

Dans son souci de dénigrer les migrant.e.s et leurs soutiens, le Préfet n'a pas hésité à mentir effrontément, prétendant que les migrant.e.s auraient été convoqués en préfecture et ne s'y seraient pas rendus. Faut-il lui rappeler, que les services préfectoraux et ceux de l'OFII se sont imposés aux Jardins de la Poterie les 5 et 6 juillet et qu'ils ont été reçus cordialement par l'association et les migrant.e.s.

Pour la préfecture, seules les associations et notamment « Un Toit, c'est Un Droit », seraient responsables de cette catastrophe annoncée, en quittant le lieu à la date fixée par le bail signé avec le propriétaire ! Le Préfet a également interdit la fermeture des compteurs d'eau et d'électricité demandée aux distributeurs par les associations, en respect des conventions signées. Il est très étrange qu'un représentant de l'Etat incite une association à ne pas respecter ses engagements pour se mettre dans l'illégalité. Entendait-il par là les pousser à la faute d'une occupation illégale, pour ensuite faciliter leur poursuite en justice ? Ou encore, le Préfet souhaite t-il mettre tout de suite un terme à cette expérience innovante qui a permis de mettre durant 1 an 160 personnes à l'abri, de peur que cette initiative ne se reproduise ?

N'en déplaise au Préfet, les migrant.e.s et les associations qui les accompagnent n'ont eux qu'une parole et ils l'ont prouvé en quittant les lieux à la date prévue dans le calme, malgré l'absence de perspective de relogement.

Il aura fallu attendre que les migrant.e.s et leurs bagages trouvent refuge sur les « transats en ville » de la place de la Mairie pour que les services de l'Etat annoncent la mise à l'abri de « 75 personnes en cours de procédure » et que la Ville de Rennes décide finalement de l'ouverture d'un gymnase pour les familles avec enfants, en plus des 20 places mises à disposition pour les plus vulnérables. L'évêché a également fait un geste en ouvrant une vingtaine de places dans les jours à venir. Les exclus de ces propositions tardives ont été pris en charge par des familles solidaires.

Personne parmi les 160 migrant.e.s de la Poterie n'a dormi à la rue le 17 juillet !



Toutes ces solutions ne sont que provisoires et nous continuerons à lutter aux côtés des migrant.e.s tant que des propositions de relogements dignes et pérennes ne seront pas trouvées.

*Pour rappel : l'État a obligation d'héberger les demandeurs d'asile et les réfugié.e.s. Le code de l'action sociale stipule également que l'État doit mettre à l'abri, de manière inconditionnelle, les personnes en situation de détresse.


L'association Un Toit c'est Un Droit

dimanche 16 juillet 2017

Point sur la situation à J-1

*J-1*

On aura jamais été autant dans Ouest-France...
Hier et ce matin, deux articles coup sur coup :

Le premier nous apprenant que Mr le Préfet avait appelé les directions d'agences gérant les fluides des Jardins de la Poterie pour maintenir les distributions (eau, gaz, électricité...) alors que nous en avions demandé la coupure en prévision de la sortie.

Le second ce matin faisant le point sur la situation de notre côté

En ce qui nous concerne, on ne sait plus vraiment où donner de la tête.

Une chose est sûre, nous avons un engagement, et nous comptons le respecter : le déménagement est en voie de finition aujourd'hui, et demain à 10h, il y aura un huissier pour certifier notre sortie collective des Jardins de la Poterie.

Nous ne comprenons pas à quoi joue le préfet : nous nous sommes engagé.e.s à quitter le bâtiment le 17 juillet à 10h, et ce depuis la signature du commodat en décembre dernier, avec le bailleur Lamotte et la Mairie.
S'il souhaite que nous restions aux Jardins de la Poterie, il peut réquisitionner le bâtiment !
Mais nous ne resterons pas si pour ce faire nous devons revenir sur notre parole. Tant que la situation reste comme elle est, nous serons parti.e.s demain à 10h.

Les services de la mairie se sont mobilisés dernièrement pour les relogements des migrant.e.s de la Poterie, ce qui contrevient à l'idée que la situation des personnes "ne relève pas actuellement d’un hébergement d’urgence".
D'autre part, s'il n'y a pas d'avis d'expulsion, c'est bien parce qu'il a été prévu qu'on partirait des Jardins sans le concours d'intervention policière. Et nous ne comptons pas remettre cela en cause : il nous semble qu'il est souhaitable d'éviter cela aux migrant.e.s.

Et en tout état de cause, puisque nous nous engageons à quitter les lieux de nous-mêmes, il y aura bien plus de 160 personnes à la rue lundi 17 juillet à 10h, et donc, il y aura situation d'urgence.

Nous sommes tou.te.s fatigué.e.s de devoir répondre aux rumeurs : monsieur le préfet, et mesdames et messieurs des autorités, faites respecter la loi française.
Code de l'Action Sociale : obligation pour l'État à mettre à l'abri, de manière inconditionnelle, les personnes en situation de détresse.


Rappel : besoin d'un maximum de monde en soutien demain pour la sortie !

samedi 15 juillet 2017

Droit de réponse au propos du préfet parus dans Ouest-France

Droit de réponse : Coup de gueule !
J-2...

Squat de la Poterie : les associations scandalisées !

Les associations et les bénévoles ayant soutenu les habitant.e.s des Jardins de la Poterie durant l'année écoulée sont scandalisées par les propos du préfet d'Ille-et-Vilaine retranscrits dans la presse hier, 14 juillet 2017.
D'après lui, il n'y aurait donc aucun problème, la préfecture ne se sentant nullement concernée par cette expérience de mise à l'abri des personnes qui a fédéré durant un an associations, partis politiques, syndicats, citoyen.ne.s, propriétaire du lieu et municipalité de Rennes et qui a fait économiser à l'État des milliers d'euros.

Pour rappel : l'État a obligation d'héberger les demandeurs d'asile et les réfugié.e.s ;
Pour rappel également : le code de l'action sociale oblige l'État à mettre à l'abri, de manière inconditionnelle, les personnes en situation de détresse.

Pas concernée non plus, la préfecture, par le sort des habitant.e.s qui vont se retrouver à la rue lundi 17 juillet à 10h... ou bien attend-elle que les bébés et les vieillards se retrouvent physiquement en situation de détresse sur les trottoirs de Rennes pour prendre des mesures ? Alors que, pour une fois, tout le monde avait le temps d'anticiper largement, la préfecture d'Ille-et-Vilaine a fait le choix de repousser les réunions décisionnelles jusqu'à la dernière limite, lundi après-midi, allant même jusqu'à interdire à la municipalité d'offrir un gymnase.
Est-ce là une attitude respectueuse des personnes et de l'esprit guidant la loi ?

Plus grave encore : M le Préfet ose mentir effrontément, prétendant que les habitant.e.s « auraient été convoqué.e.s en préfecture et ne s'y seraient pas rendu.e.s » ! Faut-il rappeler que, prévenu.e.s la veille au soir, les habitant.e.s ont eu la courtoisie de recevoir, sur place à 8h15 exactement, les services préfectoraux et ceux de l'OFII, et ce pendant 2 jours consécutifs, leur offrant même petits gâteaux et café !

Comme l'a écrit Bertrand Tavernier : « Honte à ceux qui ne veulent pas voir nos frères migrants ni les aider ! ». L'histoire sera écrite un jour : pas sûr que Monsieur le Préfet d'Ille-et-Vilaine, en poste en juillet 2017 à Rennes, reste dans les livres comme une référence aux valeurs républicaines énoncées lors du parrainage civil des bébés en mairie mercredi dernier...

(cf. l'article en question)
http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/squat-de-la-poterie-rennes-le-prefet-je-n-ai-ete-saisi-d-aucune-demande-d-expulsion-5134884

jeudi 13 juillet 2017

Communiqué de presse du collectif des 42 organisations à J-5 de la sortie

J-5...

Vers une nouvelle jungle à Rennes ?

Communiqué de presse du collectif des 42 organisations en soutien aux habitant.e.s des Jardins de la Poterie

Les 8 bébés né.e.s aux Jardins de la Poterie ont ce matin été parrainé.e.s civilement, point d'orgue après un an de vie dans ce lieu.
Malgré toutes les félicitations pour la bonne gestion de l'ex-squat, une douche froide nous attendait à l'issue de la cérémonie lors de la rencontre avec les services de la ville de Rennes au sujet du relogement des habitants.
En dépit des efforts des services mobilisés ces dernières semaines par la Mairie, la situation est aujourd'hui humainement catastrophique. Même la solution insatisfaisante du gymnase s'effondre, la Préfecture y faisant blocage, ne l'estimant pas « souhaitable ».
L'ultime rencontre entre la Préfecture et la Mairie qui aura lieu ce jeudi pourra t-elle changer la donne ?
Bien qu'associations et collectivités aient joué le jeu, permettant de mettre les personnes à l'abri à moindre frais pour l’État, (dont c'est pourtant la responsabilité), la préfecture d'Ille et Vilaine entrave ici toute solution créant de fait une situation humanitaire qui s'annonce dramatique.

Est ce là la République promise aux 8 bébés parrainé.e.s hier matin ?

Nous vous appelons donc tou.te.s à venir manifester votre solidarité avec les habitant.e.s des Jardins de la Poterie lundi 17 juillet à 9h30 lors de la fermeture du lieu.

Nous vous appelons aussi à contacter la Préfecture et vos député.e.s.



Ci-joint le courrier de la Maire Mme Appéré au Préfet, dans l'optique de l'alarmer sur la situation critique "d'urgence humanitaire".

Dernière minute : les services sociaux de l'État se déclarant incapables de fournir le bilan de l'évaluation sociale pour aujourd'hui jeudi... toutes les réunions prévues (mairie-préf et mairie-assos) sont reportées à lundi !!! (horaires non précisés)
NB : cette évaluation avait pour but de permettre à l'État de définir des priorités d'hébergement pour les personnes les plus fragilisées et/ou en situation régulière ou en passe de l'être.


DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !

dimanche 9 juillet 2017

Dans une semaine... la fermeture des Jardins. Appel à rassemblement solidaire

Une semaine, jour pour jour, et ce sera la fin des Jardins de la Poterie.

Une expérience unique, exceptionnelle, on aurait envie de dire magique, s'est tenue pendant plus d'un an au 32 square Ludovic Trarieux.

Plus de 160 migrant.e.s, dont la moitié d'enfants, ont pu vivre dignement, avec un logement individuel, une clé, un foyer pour vivre en famille, un toit au-dessus de leur tête de jour comme de nuit.
Une inter-organisation de 41 collectifs a soutenu avec détermination le droit à la ville et le droit à un toit pour les migrant.e.s.
Une centaine de bénévoles a accompagné, jour après jour, les migrant.e.s dans leur démarche (soutien scolaire, cours de français, ateliers artistiques et permanences administratives...).
Des milliers de personnes ont montré leur solidarité au travers de leur participation aux manifestations, de leur venue aux concerts de soutien, de leur signature de la pétition, de leurs messages...

Mais la convention signée avec le bailleur et la mairie était claire sur ce point : obligation de sortir le 17 juillet 2017.
D'où les négociations intenses et les recherches de solutions en tout sens pour le relogement des migrant.e.s.
Si certaines ont abouti, il n'empêche que personne ne sortira des Jardins de la Poterie avant le lundi 17 juillet, 10h, comme convenu.

Les migrant.e.s de la Poterie, l'association Un Toit c'est Un Droit et le collectif des 41 organisations appellent à l'ultime rassemblement devant les Jardins de la Poterie, lundi 17 juillet à 10h. Ce sera un moment fort, sensible, douloureux. Un moment où la solidarité sera plus que jamais de mise.



Les Jardins de la Poterie fermeront leurs portes, mais jamais la lutte ne s'éteindra !
Le mot d'ordre reste inchangé, et continuera a être scandé, aussi longtemps que nécessaire, et ne souffrira d'aucune entrave :


DES PAPIERS, DES LOGEMENTS, POUR TOU.TE.S !

vendredi 7 juillet 2017

Parrainages républicains des bébés né.e.s aux Jardins

Marraine, parrain : "Celle ou celui qui présente un enfant à la cérémonie du baptême, affirme sa foi en son nom et a mission de veiller sur elle ou lui".

Il y a longtemps que ce projet devait aboutir, et une fois n'est pas coutume, il aboutira (avec beaucoup de retard).

Les enfants né.e.s au cours de l'année au squat de la Poterie et citoyen.ne.s rennais.e.s recevront un parrainage civil lors d'une grande cérémonie dans le grand salon de l'Hôtel de Ville (s'il vous plaît).

A cette occasion, des élu.e.s affirmeront leur soutien, leur solidarité et leur affection vis-à-vis d'enfants qui n'ont connu d'autre lieu de vie que notre ville, dont les premiers gestes, mots, pas, se sont faits et se feront à Rennes. Une protection certes symbolique, mais qui fait beaucoup sens en ces temps de repli national et de chasse aux migrant.e.s.
Tous les jours, beaucoup de personnes font en sorte que Rennes reste une ville solidaire et ouverte au monde. Gardons fermement cette ligne !

Les migrant.e.s de la Poterie, l'association Un Toit c'est Un Droit et l'inter-organisations des 41 vous invitent à vous mettre sur votre 31 pour, à une semaine de l'échéance des Jardins de la Poterie, s'offrir un moment de solennité (mais aussi de fête) auquel tou.te.s les citoyen.ne.s rennais.se.s sont convié.e.s !

Nous souhaitons faire de ce moment un instant inoubliable : que musicien.ne.s, fanfares, photographes... l'inscrivent dans notre mémoire !


A vos smokings, belles robes et autres tenues élégantes, et rendez-vous Mercredi 12 juillet à 11h devant la Mairie de Rennes.

DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !

Point sur la situation des Jardins, J-10


A dix jours de la sortie des Jardins de la Poterie, il importe de faire un point.

Relogement :

- Assuré : 30 personnes en appartements ville de Rennes, 5 places mairie de Vern, un gymnase ville de Rennes pour les personnes sur le carreaux (50-60 places avec coin cuisine et surveillance de nuit par société de sécurité).

- Autres pistes sans aucune précision (localisation, capacité) ni certitude : Rennes Métropole, Habitat et Humanisme, Évêché

- Incertain à très incertain : prise en charge par la préfecture pour les réfugiés (4), ceux qui ont un titre de séjour médical, ceux qui sont en limite de régularisation (rien pour les sans-papiers).

Cette perspective potentielle, éventuelle et hypothétique pourrait faire suite au passage du personnel de la préfecture les 5 et 6 juillet au squat, sous réserve d'une évaluation sociale par le SIAO (mais on ne sait pas quand...)

- Propositions d'hébergement solidaire durant l'été : à développer...


Résumé :

Nous ne serons pas capables de faire un point précis avant mercredi prochain ou jeudi (NB : la mairie de Rennes rencontre la préf mercredi matin à 9 h), et en plus ça change tous les jours.

Vraisemblablement pas de personnes à la rue le soir du 17... mais beaucoup en gymnase ! Difficile de mobiliser durant l'été : pas de manifestations prévues mais plutôt un accompagnement par des bénévoles présents sur des temps de disponibilité.

Une panade assurée à la fin de l'été !

Encore et toujours dans l'attente, avec en tête l'idée que si les autorités s'y étaient mises en temps et en heure, on ne serait pas rendus à cette situation critique.


Prochains rendez-vous de cette fin de semaine :

Retrouvez nous dans différents événements des Tombées de la Nuit, un certain nombre d'artiste ont solidairement accepté qu'on puisse tenir un stand et faire le point sur la situation. Merci à elles et eux.


TOUJOURS UN SEUL MOT D'ORDRE :
DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S

jeudi 29 juin 2017

CR 5ème Réunion avec la Mairie

Nous nous sommes retrouvé.e.s devant la Mairie à 17h pour une réunion inter-orga, avant de rencontrer l'équipe municipale.
L'ambiance n'était pas au beau fixe, beaucoup de déceptions et d'inquiétude vis-à-vis des perspectives...
Et à 18h30, une délégation de 25 personnes est entrée dans la Mairie, tandis qu'une vingtaine de personnes restaient à braver la pluie en attendant le résultat.
Les gens ne se faisaient que peu d'illusions. L'ouverture d'un gymnase apparaissait comme la solution la moins pire.

Et puis...

Il semblerait que la manifestation réussie de samedi, que les 2000 signatures de la pétition et que les 41 associations, partis et collectifs qui soutiennent les migrant.e.s de la Poterie aient réussi à faire bouger les lignes !!!

Pour la première fois en 5 réunions, nos interlocuteurs à la Mairie nous ont parlé de solutions globales qui pourraient (le conditionnel reste la norme) reloger la quasi-totalité des personnes?!!
Pas de chiffrage précis, conditionnement à l'acceptation de tel ou tel acteur... Mais les lignes bougent, des solutions semblent s'annoncer !!!

Un véritable bol d'air, lorsqu'Armelle, Présidente d'Un Toit c'est Un Droit, prononça ces mots à la petite foule agglutinée devant les portes de la Mairie :
"Ça va beaucoup mieux ! Il y de l'espoir ! "

Moralité :
Restons prudent.e.s, tant que rien n'est écrit noir sur blanc, rien n'est acquis.
Mais c'est la première fois depuis qu'on a ouvert les discussions avec la Mairie que des solutions globales semblaient se dégager.
Donc, en conclusion : LA LUTTE PAIE, ET DOIT CONTINUER !

Merci à tou.te.s celles et ceux qui ont soutenu, qui soutiennent, et qui soutiendront encore le mouvement jusqu'à ce que TOU.TE.S les migrant.e.s de la Poterie obtiennent un Toit pour l'après-17 juillet !

CONTINUONS, MASSIFIONS, ET FÊTONS :

RDV SAMEDI, A PARTIR DE 10H, AUX JARDINS !


DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !

mardi 27 juin 2017

Indignons-nous !

Lettre ouverte au monde intellectuel, artistique, médical... Et toutes personnes susceptibles de donner de la résonance à la cause du relogement et des régularisations des migrant.e.s de la Poterie. Merci de nous retourner votre signature accompagnée du petit texte à la fin de l’article à l’adresse suivante : untoitundroit@gmail.com / ou sur notre Facebook. Merci de partager, diffuser au plus grand nombre et vite : IL Y URGENCE !


Nous souhaitons vous alerter sur l’inaction des pouvoirs publics face à la situation de personnes migrantes habitant le squat de la Poterie à Rennes, depuis maintenant un an.
Il s’agit d’un squat ouvert en juin 2016 par des personnes migrantes sans-abris, soutenues par l’association rennaise Un Toit C’est Un Droit, dans l'ancienne maison de retraite des Jardins de la Poterie. Ce squat a été légalisé avec le propriétaire en décembre dernier, permettant ainsi à ses habitants (dont la moitié d'enfants) d'obtenir le chauffage et d'y séjourner de manière tout à fait officielle. Une convention financière a également été signée avec la ville de Rennes, la Fondation Abbé Pierre et Un toit c'est un droit pour le financement des fluides (eau, électricité, chauffage) –les habitants apportant leur contribution, dans la mesure de leurs faibles ressources-. Un protocole, incluant également le Secours catholique et le CCFD Terre Solidaire, prévoyait de plus le suivi du lieu et la préparation de la sortie.
Dès son ouverture, cet espace a été le lieu d’un intense investissement associatif et bénévole aussi bien pour accompagner les habitants dans leur installation et leurs différentes démarches (accompagnement administratif, soutien scolaire …) que pour organiser des événements artistiques et culturels (concerts, marionnettes, chorale …).
De même, un collectif de soutien réunissant à ce jour 41 organisations (associations, collectifs, partis) s’est rapidement structuré dans le cadre de la mobilisation visant à obtenir la régularisation et des solutions de relogement dignes et pérennes pour l’ensemble des habitants. Mais ce moment de répit dont ont pu bénéficier les habitants des Jardins de la Poterie prendra fin dans quelques jours puisque la convention signée avec le propriétaire des lieux prévoit leur évacuation le 17 juillet prochain à 10h. Depuis septembre 2016, tous les mois, l’ensemble des organisations appelle à manifester pour faire entendre ces exigences aux autorités (c'est-à-dire, en fait, le simple respect de la loi). Outre les manifestations, de multiples actions (pique-niques solidaires etc.) ont été organisées pour tenter d’interpeller les pouvoirs publics. L'association Un Toit c'est un Droit est notamment allée à la rencontre, au festival Étonnants Voyageurs, de personnalités comme Edgar Morin, Bertrand Tavernier, Ananda Devi, Bruno Doucey qui ont manifesté leur soutien aux habitants des Jardins de la Poterie.
Mais, jusqu'à ce jour, en dépit de l’urgence de la situation –l’échéance de l’évacuation approchant- aucune proposition de relogement pour l’ensemble des habitants n’a été réellement proposée par l'État, la mairie de Rennes, quant à elle, affirmant ne pas pouvoir offrir plus de 30 places dans ses biens immobiliers. Ce sont donc au minimum près de 130 personnes, dont près de 70 enfants, qui vont se retrouver à la rue dans moins d'un mois. Nous savons ô combien la vie à la rue induit des conditions de vie délétères pour la santé des personnes et en particulier celle des jeunes enfants, des femmes enceintes et des personnes âgées. Sept bébés sont nés au squat de la Poterie. Ces enfants de quelques mois eux aussi risquent de se retrouver à la rue puisque le dispositif d’hébergement d’urgence, complètement saturé, n’accueille plus à ce jour que les personnes très malades et ne donne ainsi plus la priorité aux très jeunes enfants, ni aux femmes enceintes.
Les politiques migratoires européennes et françaises entretiennent un régime de rareté (distribution des titres de séjour, des logements etc.) et participent au processus d’altérisation de la figure de l’étranger plongeant des centaines de personnes dans une condition chaotique invivable (au sein des frontières stato- nationales des États Européens de l’espace Schengen, tout comme à l’extérieur de celles-ci).
Comme le disait le grand écrivain James Baldwin “l’histoire n’est pas hier, c’est aujourd’hui”. A nous d’écrire une histoire dont nous n’aurons pas à rougir demain. Il n’est plus possible de rester silencieux face aux drames humains qui se jouent sous nos yeux chaque jour ici et là-bas.
Le soutien généreux que nous avons reçu, avec beaucoup de gratitude, de la part d’artistes et intellectuels engagés au Festival Étonnants voyageurs, nous a donné l’envie de poursuivre cette quête auprès de l’ensemble du monde artistique et intellectuel se reconnaissant dans notre message : nous croyons qu’il est possible de déplacer les frontières et de lutter contre les fantasmes conduisant à faire de l’Autre un « étrange étranger » au ban de notre monde commun. De même, nous interpellons le corps médical dans son entier pour dénoncer le sort réservé aux personnes migrantes. Le réseaux médical rennais Louis Guilloux depuis sa création a bien documenté les maux dont souffrent les personnes migrantes, notamment en raison de leur précarité résidentielle, et n’a cessé de démontrer son engagement pour apaiser les douleurs de l’exil.
L’association Un Toit c’est Un Droit et les 41 organisations qui l’accompagnent vous adressent ainsi cet appel à la mobilisation dans l’espoir que le soutien apporté aux Jardins de la Poterie par le monde intellectuel et artistique, ainsi que le corps médical puisse interpeller les pouvoirs publics et les amener à assumer leurs responsabilités en matière d’accueil et de protection. Nous vous proposons donc de signer (Nom, Prénom et profession) un appel au soutien (voir ci-dessous), au nom des artistes et intellectuels, que nous souhaiterions diffuser (site web, réseaux sociaux), et de vous exprimer librement sur le sujet selon vos propres sensibilités (lettre ouverte, etc.).
Nous vous invitons à nous contacter afin que nous puissions échanger plus amplement et envisager la manière dont nous pourrions, ensemble, affirmer notre croyance aux valeurs de la solidarité et de l’hospitalité.
Pour en savoir davantage sur les Jardins de la Poterie et les multiples initiatives qui y ont fleuri, vous trouverez, ci-joint, un dossier complet relatant l’histoire et la vie des Jardins jusqu’à ce jour.Dans l’espoir que notre requête saura retenir votre attention, nous restons à votre entière disposition,
Fraternellement,
Contact : notre adresse mail (untoitundroit35@gmail.com) / notre page Facebook (Un Toit c'est Un Droit Rennes - UTUD)
Le site de l'association Un Toit c'est Un Droit : http://untoitundroit35.blogspot.fr/Dossier : voir l’ensemble des liens répertoriés ci-dessous
****
Nous, artistes et intellectuels, professionnels du corps médical, refusons d’accepter l’inacceptable et croyons qu’un accueil humain et digne est possible au-delà des murs et des frontières qui s’érigent ici et là-bas. Nous manifestons notre soutien plein et entier aux habitant.e.s des Jardins de la Poterie et à toutes celles et ceux qui luttent à leurs côtés chaque jour pour rendre notre monde un peu plus humain….
Nom Prénom (profession) : [Texte de soutien]

****
Les liens pour accéder au dossier complet sur la Poterie : - LES JARDINS DE LA POTERIE
dossier général, mise à jour juin.pdf:
https://framadrop.org/r/aHKr4fqg32#DML9gzmG+q5at1+Gnu6aTXr91LD+5/kiqHp+jn77nbA= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 09:58) Pièces jointes :
1. PLAN SQUAT.pdf:
https://framadrop.org/r/v0eE0y62ye#Xi62HlxrQpYc5tc6Kz4HDbGaILssg87Xb7av6JsOpVI= -
2. DECISION TI du 5 AOUT.pdf:
https://framadrop.org/r/G1K1pLTlSC#zK9D+ahW0zToLiPoYMMw4kSnFpL59PR5wz+C3PbaCRg= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:00) -
3. commodat signé.pdf:
https://framadrop.org/r/f2WaupwtQ1#fLtPfbmVX7SFHze3njQPbb4jgfp5S6hbLLJMnA/Xh3c= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:00)
4. convention financière version signée.pdf:
https://framadrop.org/r/jOtcYLcNt1#+s50IRO/EMLH4Gj79xaQtjw/fYoogjUtp0Y1kHKL0vk= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:00)
5. protocole .pdf:
https://framadrop.org/r/dXzGm1Kfqc#0N3nGrqg2/EbFhrwmu4LcMX6keiueV0Su95tjJzxDj4= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:01)
6. réponse préfet.pdf:
https://framadrop.org/r/k84wTTQK96#iZs44eQQiQES/qvSzYmRAmjCGUmKI0VRYWG1dNzF+sM= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:01)
7 a repas 13-11.pdf:
https://framadrop.org/r/MYKY18iFOq#2k2vg0Qj3zsuWysADVtaEh7FClzfeotreO5v/tV4jQA= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:01)
7 b Tamarionni 13-11.pdf:
https://framadrop.org/r/A7IaIK10rv#HQOW6hFWMyPl6l75O8jyjD0rsypc9gz5y/Ak81qAET8= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:02)
7 c Tarafikants 18-11.pdf:
https://framadrop.org/r/GRclnIKjDD#WCYiCGYFbpZz/EUkp1zSs9c2ArzPaqyhb2Q92KpqVo4= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:03)
7 d Marion Rouxin 25-11.pdf:
https://framadrop.org/r/DjzX1l98B2#OYJOpa25qjASSNzIUoIIPUOPlkQeK0pqT0PsKkEiGvc= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:04)
7 e Clac' n swing_11-12.pdf:
https://framadrop.org/r/nbPB4yhN9y#FuIQcYlAmV+SSvptSXZ1VtzMjcZhfC5RQKdEhYjkfKU= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:04)
7 f Marion Rouxin enfants 8-01.pdf:
https://framadrop.org/r/8WU8ghfRrY#4B1DzHBddVyFX3cT90xp2qrOKU5uMHabGIcekYl7EI0= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:15)
7 g TuttiCombo 22-01.pdf:
https://framadrop.org/r/y74CPZGPKl#uQdj/QuRmZ808thk4sDAqcw86Cpc+nhRluieKGJf6sc= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:15)
7 h Double casquette swing 4-02.pdf:
https://framadrop.org/r/-iYYjtAi6M#K1Hs/Lj28Cz69TIaYA9PeyxGlBQuIMDxu9eeud9WgtU= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:16)
7 i Musique baroque 17-02.jpg:
https://framadrop.org/r/-01tx8qddb#yQABWGpU7ZNopIxVlQaEg5OommroV1TTvMsxkGsKG58= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:17)
7 j Angie Goma 3-03.pdf:
https://framadrop.org/r/RrrTQ2WJ7S#u0x9Z5L4k2VRHV5SISXNpQL/asfH4dhBB5HQKevFi6I= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:17)
7 k La Grive Courtoise 24-03.pdf:
https://framadrop.org/r/0OZeCY5oOx#Z15p5Ubv8Mj3E9RiZvTYWHI/YcVuTHcY3AkAnSuriOI= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:18)
7 l Two men in blues 8-04.pdf:
https://framadrop.org/r/MAtUOHtbFQ#BX5EIcBaRCgh0TcJZY0dUwWiNZMSXlUz/EE9+WZZ8FU= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:18)
7 m Slim wild boar 17 -04.pdf:
https://framadrop.org/r/ZzjRgbGnWh#Ws076qNACA/7M3FFWXqXU4jvL4jQf5qqnToG/Xpo0xw= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:21)
7 n Earplug 12 -05.pdf:
https://framadrop.org/r/Ljf0hhaFH8#swWHnYgowXlnWM26FOYqn2KCh/bZCV+iQmcrWCVxtNk= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:24)
7 o Dyvan le Terrible 26 -05.pdf:
https://framadrop.org/r/SVCGZIlDnX#XHOgitNX5Idmm9jZsGREMX2mPvLCnACEQIhQDjxP0ZY= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:26) 
7 p Pavane-Paboeuf 9 -06.pdf: https://framadrop.org/r/tw9g0AE9Cx#seoQs0Th3S4uOGMhPy1J2dzBVdhkx6NId2uKS/h/vHE= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:27)
7 q Fest Noz 10-06.pdf:
https://framadrop.org/r/4mNLY7-NTl#AUmCZbsIIk9tJM9Xd1U5KwXltn2N+v04k+NYKb2oEz0= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:27)
8. Tract Manifestation n°7-.pdf:
https://framadrop.org/r/vZP4QH5-7P#k426CU07U+mZbp0JVOtYoKOimb3g3FAkWtFhsKuv8WI= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:27)
9. Alerte.pdf:
https://framadrop.org/r/qYYQBt86L5#10v1o2ukIiBjeGcaAsG6W1yBvTG6/fAdsBDPM3tU4+g= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:28)
10. Dépendaison de crémaillère - Invitation au Préfet.odt:
https://framadrop.org/r/HBRZQF3jk7#LvAiV6evk/wUDS3COc4D9ceSiS2B10Wrmw7jozyPvgs= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:30)
10. Dépendaison de crémaillère - Invitation au Préfet.pdf:
https://framadrop.org/r/FS24vxT6WG#h8sc27rg3mfpdVNhueyeuxukVIlzmJWJrxdRX/nMX6E= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:31)
11 a. pétition Chamoiseau.png:
https://framadrop.org/r/t9x7uv5jrF#IbBaml3NlCxzHT/tGdeAi1s3yR0zWxGPgJzjZ52t43E= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:36)
11 b. dédicace Chamoiseau.png:
https://framadrop.org/r/AdbE9KbYMW#7tTJwra0EiogKH6RA7bjvVSSODC5lV0mdo5PeepkMsg= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:38)
11 c. dédicace Doucey.png:
https://framadrop.org/r/diH1Dp_bDu#tViYvzX9BGl+50ED/du/C5KsM/SC4IZ3hug8CuY+S4Y= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:40)
11 d. dédicace Tavernier.png:
https://framadrop.org/r/-dY3UCEadh#EbuVUshRpp/mzwpgGGW1+TkrD1CzmCp90CeU9jMJwcU= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:42)
11 e dédicace Ananda Devi dédicace.pdf:
https://framadrop.org/r/9adtMU5ms9#b1CAoZ4C49VjPCotVFjMVl1jYTpQLpRHZ3Wt/CBfaKQ= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:42)
12 PETITION POUR LE RELOGEMENT DES RESIDENTS DES JARDINS DE LA POTERIE.docx:
https://framadrop.org/r/5uYuc2p0eh#kuYczO+e6FiWaqueqSfTsxxEV76ZT4QfrNMRJuf8H0Y= (deadline: dimanche 9 juillet 2017 10:42) 

dimanche 25 juin 2017

Rassemblement de soutien - Réunion avec le CD35

A deux semaines pile de la sortie des Jardins de la Poterie, nous rencontrons le Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine pour discuter avec eux des solutions de relogement pour les migrant.e.s de la Poterie.

Après les déceptions qu'ont occasionnées les réunions avec la Mairie et la Préfecture, l'inter-orga des 41 rencontrent un nouvel acteur pour maximiser les chances d'une sortie par le haut des Jardins.
Le Conseil Départemental à la main sur les transports, et sur la protection de l'enfance : si Mme Appéré a oublié sa promesse de campagne ("0 enfants à la rue sous mon mandat") espérons que le CD35 soit plus sensible au sort des 70 enfants qui vivent à la Poterie, avec en tête la perte de leur foyer d'ici une dizaine de jours...



Ainsi, les migrant.e.s de la Poterie, Un Toit c'est Un Droit, et les 41 collectifs de l'inter-organisation de la Poterie appellent à un rassemblement devant le Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine pour soutenir les migrant.e.s et les représentant.e.s de l'inter-orga lors de leur réunion de travail avec le CD35, lundi 3 juillet à 17h30.


DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !

Rassemblement de soutien - 5ème réunion avec la Mairie

2 semaines et demi...

C'est tout ce qui reste aux migrant.e.s de la Poterie comme lieu de vie digne et assuré.
La suite? La rue?!

Les discussions avec la Mairie pour le relogement des migrant.e.s de la Poterie ont débutées il y a maintenant deux mois. On aurait préféré qu'elles commencent en Janvier, on aurait préféré que le Préfet s'intéresse au sort des quelques 70 enfants qui pourraient retourner à la rue le 17 juillet.

Lors de la dernière réunion, nous avons eu le privilège de pouvoir "discuter" avec Nathalie Appéré. "Discuter", parce qu'il n'était pas vraiment question de discuter, mais plus d'affirmer que la Mairie se contenterait de reloger une trentaine de personnes, tout au plus.

C'est inacceptable ! (Surtout lorsqu'on sait le patrimoine immobilier vacant dont la Mairie est propriétaire)



Les migrant.e.s de la Poterie, Un Toit c'est Un Droit, et les 41 collectifs de l'inter-organisation de la Poterie appellent à un rassemblement devant la Mairie pour soutenir les migrant.e.s et les représentant.e.s de l'inter-orga lors de leur prochaine réunion de travail avec la Mairie, mercredi 28 juin à 18h30.
[MAJ]
Rendez-vous le même jour à 17h Place de la Mairie pour une inter-orga !

Montrons tou.te.s ensembles que nous ne pouvons accepter que 140 personnes aillent à la rue le 17 juillet prochain, que nous attendons des solutions de relogement pour TOU.TE.S !

Nous n'avons pas le temps de nous résigner, il y a extrême urgence, l'avenir de centaines de personnes en dépend !


LOGEMENT ET PAPIERS POUR TOU.TE.S !

Retour sur la 8ème Manifestation pour le relogement des migrant.e.s de la Poterie

Quand les nouvelles sont mauvaises, il est important de se montrer uni.e.s et solidaires !

C'est exactement ce qu'il s'est passé hier après-midi, où dès 15h à République, 500 personnes se sont rassemblées pour cette 8ème manifestation en soutien aux migrant.e.s de la Poterie !

Le mot d'ordre de la journée : ne rien lâcher ! Le 17 juillet, c'est demain, mais jusqu'à demain, on se battra, et plus s'il le faut.
Merci à tou.te.s de vous être joint à nous !


Malgré tout, il faut bien se rendre à l'évidence, les places manquent, et risque de manquer le 18 juillet prochain.
Ainsi, l'appel à l'hébergement solidaire est lancé.
Que celles et ceux qui sont sensibles à la question - c'est-à-dire héberger une personne, une famille, le temps de l'été tout du moins - nous contactent, et/ou prennent contact avec l'association Bienvenue ! (
http://www.jrsfrance.org/rennes/) spécialisée dans le domaine.


La lutte est loin d'être finie, nous appelons à de nouveaux rendez-vous : 

- Mercredi 28 juin à 17h : Nouvelle réunion et nouveau rassemblement devant la Mairie

- Samedi 1er Juillet à partir de 10h : Grande Braderie et Nuit de Concerts Solidaires - Dépendaison de Crémaillère des Jardins de la Poterie
https://www.facebook.com/events/276747846125619/

- Lundi 3 juillet à 17h : Réunion et rassemblement devant le CD35



NE LÂCHONS RIEN TANT QU'IL EST ENCORE TEMPS !
DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !

vendredi 23 juin 2017

Braderie et Nuit de Concerts Solidaires - Clôture des Jardins de la Poterie

C'est avec le cœur gros mais les étoiles plein les yeux que les migrant.e.s de la Poterie et l'association Un Toit c'est Un Droit vous convient au dernier grand moment fort des Jardins de la Poterie, samedi 1er juillet.



Depuis plus d'un an, l'ancienne maison de retraite a abrité plus de 70 enfants et 160 migrant.e.s. Ils et elles ont trouvé un toit, une adresse, le soutien dont ils et elles avaient besoin, les enfants ont pu connaître une année de scolarisation complète sans avoir à se demander où ils et elles dormiraient le lendemain. Ce fut pendant plus d'un an la démonstration d'un droit au logement pour tou.te.s et de l'accueil inconditionnel de tou.te.s.

Les Jardins de la Poterie, c'est aussi la solidarité rennaise en acte : une inter-orga de plus de 41 assos, collectifs et partis... une centaine de bénévoles dispensant des cours de français, de soutien scolaire, des animations pour les enfants et adultes, qui ont organisé les dizaines de concerts de soutien... une pétition qui a passé le cap des 2000 signatures... 8 manifestations qui ont vu plusieurs centaines de personnes se mobiliser... des soutiens artistiques, intellectuels, de voisinage... Une aventure humaine extraordinaire, et ce malgré le manque patent de volonté des autorités.

Mais le 17 juillet, c'est demain. Il faut donc sortir du lieu qui a rendu tout cela possible. Cela nous était inconcevable sans une soirée d'adieu digne de ce que les Jardins nous ont apporté, et également pour remercier toutes celles et ceux qui ont concouru à sa réussite. Célébrons ensembles cette année et ce lieu une dernière fois !

La journée sera organisée en deux parties :

De 10h à 18h : Grand "vide-squat". Les migrant.e.s ne pouvant emmener toutes leurs affaires avec elles.eux pour la sortie, cette braderie solidaire leur permettra de destocker leurs appartements et de se faire un peu de sous pour la suite. Il y aura sur le parking des Jardins des stands pour les éléments imposants, et dans les couloirs de l'ancienne maison de retraite, les visiteur.e.s seront invité.e.s à aller à la rencontre des habitant.e.s pour les affaires de plus petite taille.

Entre 18h et 19h : Repas vegan partagé. Une équipe se chargera de vous préparer des petits plats, et ce sera l'occasion d'avoir un moment d'échange et de convivialité.

A partir de 19h, et jusqu'à 01h : "Festival des Jardins". Plusieurs groupes et artistes se succèderont pour faire de la dernière nuit de concerts dans les jardins des Jardins un moment grandiose et inoubliable ! Avec au programme :

Alexx (Rap)
https://www.facebook.com/AlexxMCOfficiel/

Le Collectif Micronomade (chorale des Migrant.e.s)
https://www.facebook.com/Le-Collectif-Microno…

Manivel'Swing (Chanson et Orgue de Barbarie)
https://www.manivelswing.com/
https://www.facebook.com/manivelswing/

Les Tarafikants (Musique des Balkans) : https://tarafikants.jimdo.com/

Timéo de la Rennes des Voyous (Dj Set Disco-House)
https://www.facebook.com/Timeodj/
https://www.facebook.com/LRDVRennes/

Il y en aura pour tous les goûts !

L'accès au lieu :
En Métro : arrêt La Poterie (15 minutes de marche)
En Bus : Ligne 2 ou 11 - Arrêt Gohier (1 minute de marche)
En voiture : Parking du Carrefour Market de La Poterie, Boulevard Paul Hutin Desgrées (5 minutes de marche)
Les concerts se tiendront dans les jardins, nous vous demanderons de respecter les lieux de vie et de ne pas emmener dans l'enceinte des jardins des bouteilles en verre.

Nous comptons sur la présence de tou.te.s, venez nombreuses et nombreux !


samedi 17 juin 2017

8e Manifestation de soutien aux migrant.e.s de la Poterie

UN MOIS POUR AGIR !

Nous y sommes, les 160 migrant.e.s de la Poterie n'auront plus de logement dans un mois.
Et cela reste inconcevable et indigne !
Il nous faut nous mobiliser, avec toute l'ardeur et la détermination que nous avons. Le 24 juin, à 15h place de la République, les migrant.e.s de la Poterie et les 41 collectifs de l'inter-orga appellent à ce que nous soyons des milliers à crier notre soutien, mais aussi notre honte des autorités sur la question des relogements et des régularisations !
Rappelons à Nathalie Apperé sa promesse de campagne : "0 enfants dans la rue", et au Préfet Mirmand que nous ne lâcherons rien !

On voit partout en France, à Calais comme dans la Vallée de la Roya en passant par Porte de la Chapelle, que la situation des migrant.e.s s'aggrave de jour en jour : interdiction pour les associations d'aider - et même de distribuer de la nourriture et de l'eau - les migrant.e.s, parcage dans des lieux sans tentes ni matelas, et même rétention dans des centres fermés et illégaux de demandeurs d'asile (parfois mineur.e.s !) en totale violation des droits humains fondamentaux...

Une réponse populaire et massive doit émerger dans toutes les villes pour que les idéaux de solidarité et d'humanisme subsistent.

A Rennes, vous avez été nombreu.ses.x à soutenir les migrant.e.s de la Poterie (plus de 1500 signatures de la pétition ! ). Il faut continuer et amplifier le mouvement, et harceler les autorités pendant le mois qui arrive. Il nous faut l'aide de tou.te.s, c'est ensembles que nous arriverons à faire bouger les lignes !



IL Y A URGENCE !

Liste des signataires :
Alternative Libertaire Rennes – Attac Rennes – Bienvenue ! – CADTM – Châto sans frontières – Cimade 35 – CCFD Terre
solidaire 35 – Conseil des migrant.e.s – Cridev – D’ici ou d’Ailleurs Rennes – DAL 35 – Ensemble! 35 – EELV Rennes – FA – Groupe
la sociale – Fédération Secours Populaire Français 35 – FSU 35 – Fondation Abbé Pierre Bretagne – MIDAF – MIR
– MJCF 35 – Langophonies – LDH Rennes – MRAP – Mouvement de la paix – NPA Rennes – Nuit Debout Rennes – Open
School For Refugees – Parti Pirate – PCF Rennes métropole – PG Comité Rennes – Québriac migrants solidarité – RESF
35 – Secours Populaire - Si on s’alliait ? – Solidaires étudiant-e-s Rennes – Sud Santé – Utopia 56 – UTUD – Union Locale CGT de Rennes – Union Locale CNT 35.


DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !

vendredi 16 juin 2017

Réunion du Groupe Anim'action ! Jeudi 22 juin à 18h

Dans un mois, les Jardins de la Poterie seront clos.

Nous vivons actuellement la dernière ligne droite pour la Poterie et nous avons besoin d'un maximum d'aide de tou.te.s !

1 - Organisation de la dépendaison de crémaillère du 1° juillet (transport matériel, installation, gestion braderie, restauration, concerts, sécurisation du site, etc) : ce moment est voulu comme un moment festif mais sera aussi un (LE) dernier moment fort de mobilisation pour obtenir le relogement des personnes ! On attend du monde pour la braderie et les concerts, conséquemment, il nous faut du monde pour la gestion !

2 - Organisation du départ : gestion des personnes et de leurs affaires. Ça va juste être énorme et sans l'aide de beaucoup de bénévoles ça risque d'être une panique complète (et, avec à la clé aussi, des gens seuls sur le trottoir avec leurs valises et l'association coulée si on ne tient pas notre engagement de rendre le lieu totalement vide). Il nous faut l'organiser dès maintenant !

Nous vous invitons donc à une nouvelle réunion :
le jeudi 22 juin à 18 h à la Poterie
(32 square Ludovic Trarieux)

Les habitant.e.s de la Poterie comptent vraiment sur vous.
Merci d'avance.

PAPIERS ET LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !

mardi 13 juin 2017

Rassemblement de soutien - 4ème réunion de travail avec la Mairie

1 mois, et 24 places proposées pour 160 personnes ?!

Les discussions avec la Mairie pour le relogement des migrant.e.s de la Poterie ont débutées il y a maintenant un mois. On aurait préféré qu'elles commencent en Janvier, on aurait préféré que le Préfet s'intéresse au sort des quelques 70 enfants qui pourraient retourner à la rue le 17 juillet.
Toujours est-il qu'elles sont entamées, et qu'elles ne sont que peu fructueuses jusqu'ici : une "solution concrète" de 24 places a été trouvée.

Il est grand temps de montrer que ce chiffre n'est pas qu'insuffisant, il est inacceptable !

Les migrant.e.s de la Poterie, Un Toit c'est Un Droit, et les 40 collectifs de l'inter-organisation de la Poterie appellent à un rassemblement devant la Mairie pour soutenir les migrant.e.s et les représentant.e.s de l'inter-orga lors de leur prochaine réunion de travail avec la Mairie, mardi 20 juin à 17h30.

Montrons tou.te.s ensembles que nous ne pouvons accepter que 146 personnes aillent à la rue le 17 juillet prochain, que nous attendons des solutions de relogement pour TOU.TE.S !



C'est l'heure de se mobiliser ! L'heure tourne, et vite.


LOGEMENT ET PAPIERS POUR TOU.TE.S !

jeudi 8 juin 2017

Nuit solidaire et Pique-nique partagé

CONTINUONS LA MOBILISATION !

L'ex-squat de la Poterie souffle sa bougie d'anniversaire.

Depuis un an, l'ancienne maison de retraite des Jardins constitue abri, gîte et couvert aux 160 migrant.e.s de la Poterie.
A peine ouvert, déjà surchargé, le squat ensuite régularisé a permis à toutes ces familles d'avoir une vie digne, aux enfants d'aller à l'école, et de ne pas avoir à vivre dans la rue.
Mais le 17 juillet approche à grand pas. Et les solutions de relogements manquent terriblement.
Nous ne pouvons pas laisser ces personnes retourner à la rue, ni même en hébergement d'urgence, le 115.

Dans l'idée de protester contre l'inaction des autorités, et de sensibiliser les rennais.e.s aux conditions de vie inimaginables des migrant.e.s, l'association Un Toit c'est Un Droit et les organisations qui soutiennent les migrant.e.s de la Poterie appellent à partager une nuit et un pique-nique solidaire Place de la Mairie le jeudi 15 juin à 20h.

Cet événement se déroulera en deux temps :
D'abord, le pique-nique, durant lequel les migrant.e.s seront présent.e.s. Ce sera l'occasion d'échanger ensembles sur les solutions, sur la mobilisation, sur les blocages, mais aussi et simplement, de discuter de tout et rien.
Ramenez votre casse-croûte, de quoi passer un bon moment, votre bonne humeur et votre détermination !

Puis, les français.e.s seront invités à rester dormir sur place, afin de protester contre le manque de solutions de relogement, et d'expérimenter une nuit à la rue, sous des tentes comme seul logis.
Ramenez vos tentes si vous en avez, matelas, couvertures et thermos de café. La nuit risque d'être longue et inconfortable (en espérant qu'il ne pleuve pas ! ), mais ce ne sera qu'un bref aperçu de ce qu'endurent toute l'année les migrant.e.s.



Si le 15 juin est la date anniversaire de l'ouverture des Jardins de la Poterie, c'est aussi (et surtout) un mois avant son évacuation.
Si l'on veut obtenir gain de cause pour les migrant.e.s, il nous faut recouvrir les dalles de la place de la Mairie de tentes !
Venez nombreu.ses.x !


DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOU.TE.S !